Blog

  • La mésothérapie repose sur des bases mal connues

    • By
    • On 16/05/2015

    La mésothérapie à visée esthétique repose, depuis les années 50, sur des bases mal connues

    Il n'existe pas de définition consensuelle, les pratiques sont hétérogènes et les protocoles non standardisés. De plus, il n'existe pas d'encadrement juridique de la pratique et la formation universitaire n'est pas un pré requis à la pratique.
    Devant ce flou juridique et suites à des signalements de survenues d’infection à différentes bactéries, la Direction Générale de la Santé (DGS) a confié à l’HAS la mission d’évaluer les risques réels liés à la pratique de la mésothérapie à visée esthétique.
    Ses conclusions sont sans appel, en particulier en raison du manque d'évaluation et de vigilance sur cette technique.

Site en mode préproduction